Santé urbaine

Santé urbaine : aborder la santé mentale et physique

Vivre dans la rue rend les problèmes de santé mentale et physique presque insurmontables. Les personnes itinérantes sont peu inclinées à se rendre dans les hôpitaux. La planification inadéquate du congé du patient et du suivi médical compliquent davantage les problèmes. C’est pourquoi la Mission a développé des services en santé urbaine pour les personnes en situation d’itinérance.

Programme de reaffiliation en itinérance et santé mentale (PRISM-Cogeco)

Depuis son lancement en 2013, le PRISM-Cogeco a servi de modèle innovant dans le domaine de l’itinérance et des soins en santé mentale. À l’automne 2015, le CHUM a publié un article soulignant son succès, affirmant qu’en moins de deux ans, 103 participants sur 140 sont sorties de la rue en moins de six semaines.

– Offre de service :

  • 18 lits pour hommes au Pavilion Webster
  • 10 pour femmes au Pavillon Patricia Mackenzie
  • Programme d’intervention intensif de six semaines
  • Suivi psychiatrique, médical et psychosocial
  • Trois repas nourrissants par jour
Dre Lison Gagné, psychiatre du CHUM, accompagne James, l'un des premiers participants de PRISM qui vit désormais en logement.
La Dre Lison Gagné, psychiatre au CIUSSS, accompagne James, l’un des premiers participants au PRISM-Cogeco qui a réussi à se sortir de l’itinérance.

Suivi intensif en itinérance (SII)

Une nouvelle équipe pluridisciplinaire supervisée par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal travaille sur place à la Mission pour assurer un suivi attentif à plus de 50 personnes dans la communauté qui sont sans-abri ou à risque de le devenir, et qui souffrent de troubles de santé mentale graves. Deux conseillers de la Mission font partie intégrante de cette équipe, en y ajoutant des connaissances pratiques.

Lisez l’histoire de Daniel pour en apprendre davantage sur le programme SII.

Clinique médicale sans rendez-vous

Depuis octobre 2013, en collaboration avec le CIUSSS, la Mission a ouvert une clinique médicale sans rendez-vous adaptée aux besoins des hommes et des femmes sans-abri de Montréal. Située à quelques pas du Café Mission Keurig®, la clinique est ouverte en semaine de 8 h à 16 h.

Marie Guétie
Marie Guétie, infirmière clinicienne du CIUSSS à la Mission Old Brewery

Programme PASS: Traiter avec succès l’hépatite C

Le traitement des personnes sans-abri infectées par l’hépatite C est maintenant possible grâce à notre programme PASS en partenariat avec le CIUSSS. De plus, les patients sans-abri traités au CIUSSS pour des maladies nécessitant une surveillance étroite et un repos sont systématiquement transférés à la Mission. Depuis mai 2014, au moins 85 patients ont été admis au programme, qui est hébergé sur place à notre Pavillon Webster.

– Offre de services :

  • 14 lits pour hommes au Pavillon Webster
  • Traitement médical intensif pouvant durer jusqu’à 12 mois
  • Un médecin et une infirmière du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, ainsi que deux conseillers de la Mission
  • Ateliers d’activités artistiques et de cuisine
  • Groupe de soutien et d’accompagnement visant la réinsertion sociale
  • Trois repas nourrissants par jour
  • Bourses de persévérence de 450 $ – grâce aux dons deux compagnies pharmaceutiques : Gilead Sciences et ABBVie

Pour soutenir nos services en santé urbaine, que ce soit le PRISM ou la clinique médicale sans rendez-vous, faites un don.

Donnez