Ces femmes qui accompagnent les usagères de la Mission

Compassion, empathie, écoute, ouverture à l’autre

Qui sont ces femmes qui travaillent pour les services offerts aux femmes en situation d’itinérance au sein de la Mission Old Brewery ? Elles sont fortes et remplies d’espoir. Nous sommes allez à leur rencontre afin de mieux connaître le rôle de ces femmes qui accompagnent les autres au quotidien et qui ensemble font une différence auprès des femmes les plus vulnérables de Montréal.

Vingt-quatre heures par jour, sept jours par semaine

Parce que la misère n’a pas d’horaire, au Pavillon Patricia Mackenzie, l’équipe est au poste 24/7. Des drames de vie qui se déroulent le 24 décembre, ce n’est pas exceptionnel, il faut donc que les équipes qui viennent en aide aux personnes en situation d’itinérance soient prêtes à les accueillir en tout temps. Que ce soit en plein milieu de la nuit ou en fin d’après-midi, les femmes qui arrivent au 1301 De Maisonneuve E. trouvent une équipe bienveillante et à l’écoute pour leur offrir d’abord un endroit sécuritaire pour se reposer et de quoi se nourrir. C’est la base, sans la réponse aux besoins de bases, il est impossible d’aller plus loin.

Avec ses 55 places d’urgence et de transition, le Pavillon Patricia Mackenzie est le plus grand refuge pour femmes au Canada. Avec une équipe formée d’intervenantes et de conseillères en intervention, accompagnée par des superviseurs et des coordonnatrices, la directrice Florence Portes s’efforce chaque jour de venir en aide aux femmes qui viennent chercher de l’aide à la Mission Old Brewery.

 

Quelles que soient les apparences, la nature de défis de chacune, il existe une solution. Certaines seront plus faciles que d’autres à mettre en place, d’autres seront le résultat d’un vrai casse-tête, toutes seront l’occasion de l’union des forces de la dame, des membres de notre équipe et de nos partenaires. Unies pour accueillir, cheminer et célébrer aussi souvent que possible un retour dans la communauté. — Florence Portes, Directrice des services aux femmes

 

Vingt ans au service des femmes en situation d’itinérance de Montréal, ça se célèbre. Pour en savoir davantage sur le gala-bénéfice qui a eu lieu le 7 mai, consulter le site Mission pour Elles (mettre en hyperlien : https://pour-elles.missionoldbrewery.ca/)

 

Un métier stimulant et rempli de défis

De l’écoute empathique, à l’accueil inconditionnel en passant par l’accompagnement psychosocial, les employées des services aux femmes de la Mission doivent avoir du cœur au ventre. Leur capacité à garder espoir pour ces femmes est un facteur central dans la motivation à long terme. En équipe, les employées doivent discuter des meilleures stratégies pour accompagner les dames dans le respect de leurs capacités et l’écoute de leurs besoins. Le but ultime : que chacune des femmes qui se retrouvent entre nos murs puisse un jour retrouver une place dans la communauté en ayant accès à un logement abordable propre et sécuritaire. Nous croyons à la mixité sociale et refusons de circonscrire la population en situation d’itinérance dans un seul quartier de la ville. Un défi de taille avec le prix et la disponibilité des logements, que l’équipe parvient toutefois à relever.

 

Travailler pour la grande équipe de la Mission, c’est faire front commun à une problématique sociale importante. Mettre fin à l’itinérance chronique à Montréal, j’y crois. J’ai à la fois été témoin de grands drames de vie, mais aussi d’histoires démontrant une résilience hors du commun. Accompagner les femmes vivant en situation d’itinérance ça ne se fait pas seul, c’est indéniablement un travail d’équipe. — Mélanie Galipeau, ancienne Coordonnatrice des services d’urgence et de transition pour femmes au Pavillon Patricia Mackenzie

 

Le visage de l’itinérance au féminin

Chaque femme qui arrive à nos portes a une histoire de vie et une personnalité unique. En équipe nous devons accompagner avec bienveillance chacune d’entre elles. L’itinérance est souvent le résultat d’autres problématiques sous-jacentes. L’équipe d’intervenantes et de conseillères en intervention doit jongler avec des profils de trouble de santé mentale ou des problématiques de dépendance diverses. Il n’est pas rare non plus de devoir accompagner des femmes qui ont plusieurs difficultés à la fois. D’autres femmes, ont quant à elles vécu de l’abus sous différentes formes (sexuelle, physique, financière) et notre rôle en tant qu’équipe est de s’assurer de les arrimer à des partenaires communautaire ou public qui pourront nous soutenir dans l’aide que nous tentons d’offrir à ces femmes. Dans une perspective féministe d’empowerment, nous voulons redonner aux femmes le pouvoir sur leur propre vie.

 

La diversité des femmes et de leurs histoires rend assurément notre travail stimulant. Réaliser l’impact que je peux avoir dans le parcours de vie de quelqu’un est à la fois une des plus belles choses de mon travail, mais aussi une grande responsabilité. — Cynthia Lamoureux, Superviseure des services aux femmes au Pavillon Patricia Mackenzie

 

Se joindre à notre équipe

Vous croyez avoir ce qu’il faut pour faire partie de notre équipe ? Vous croyez en notre Mission et avez de l’expérience en relation d’aide avec une clientèle adulte ?

Découvrez les postes disponibles et déposez votre candidature en ligne à l’aide du formulaire sur notre page Emplois ou faites parvenir votre CV accompagné d’une lettre de motivation à Crissie Robert, agente RH en dotation, à crobert@missionoldbrewery.ca.

 

Travailler au Pavillon Patricia Mackenzie, c’est rentrer avec l’intention d’aider ou de changer le parcours de vie de ces femmes. En vérité, c’est aussi ces femmes qui changent notre vie en nous offrant la possibilité de grandir au niveau de notre empathie, notre ouverture d’esprit et notre patience au quotidien. — Megan Martin, Intervenante au Pavillon Patricia Mackenzie