Services d’urgence 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 Hommes : 514 798-2244 | Femmes : 514 526-6446

Rencontre avec Amine Boukhou, chef du Service d’Alimentation

23 mars 2023

Chaque jour, avec son équipe, il prépare et sert plus de 500 repas pour les résidents et les employés de la Mission Old Brewery.
À l’occasion du Mois de la nutrition, Amine Boukhou, chef du Service d’Alimentation, a répondu à nos questions !

Salut Amine, pourrais-tu te présenter et nous parler un peu de ton parcours ?

Je m’appelle Amine Boukhou, chef du service alimentation à la Mission Old Brewery depuis l’année dernière.

J’ai fait un DEP en cuisine d’établissement à l’École Hotêlière de Montréal Calixa-Lavallée, puis un autre en service de la restauration. J’ai aussi obtenu une attestation d’études collégiales en gestion de restauration à l’ITHQ et un certificat en gestion des ressources humaines à HEC Montréal.

J’ai commencé dans la restauration en 1996 au Maroc, où j’étais serveur à l’ambassade de Belgique avant de devenir maître d’hôtel. Ensuite, j’ai été muté en Turquie où j’ai travaillé comme maître d’hôtel à l’ambassade de Belgique et monté mon propre service de traiteur.

De retour à Québec en 2010, j’ai travaillé dans plusieurs restaurants, notamment le Ferreira et le traiteur Dansreau, où je faisais de la cuisine portugaise raffinée. J’ai aussi été chef cuisinier au CIUSSS Centre-Sud pendant 10 ans, où j’ai créé des menus pour la cafétéria et travaillé avec une catégorie de personnes jeunes et multiculturelles.

J’ai ensuite monté mon entreprise de traiteur spécialisée dans les grillades et la cuisine méditerranéenne.

Plus récemment, j‘ai travaillé comme gestionnaire dans une résidence pour personnes âgées. J‘ai adoré le travail, mais j‘ai senti que c‘était le moment de changer et de relever un nouveau défi.

Qu’est-ce qui t’a motivé à travailler pour la cause de l’itinérance ?

Je cherchais un nouveau défi, et j’ai vu une annonce pour un poste à la Mission Old Brewery. Je suis autonome et j’aime l’idée de travailler avec des gens qui ont besoin d’aide.

Je suis tombé sur une clientèle unique et j’ai tout de suite su que je pouvais faire une différence. Et si je me lançais, les autres suivraient.

Quels sont les principaux défis auxquels tu es confronté ?

Le plus gros défi, c’est de simplifier les choses. Il faut que les repas soient nutritifs, mais pas compliqués. Je choisis des féculents, des légumes et des protéines pour les repas du midi, du soir et du déjeuner.

Je demande aussi aux gens ce qu’ils aiment manger. C’est important de manger des choses variées et fraîches, mais il faut aussi des calories pour tenir dans la rue. Et bien sûr, je fais toujours en sorte qu’il y ait des options pour les gens qui ont des allergies ou des restrictions alimentaires.

Concernant le gaspillage alimentaire, je m’assure qu’il n’y en ait aucun et que les restes passent dans une autre recette. Il faut juste un peu de créativité.

Pour finir, quelle est la recette que tu préfères servir ?

Un ragoût de bœuf aux pruneaux servi avec de la semoule !

Dernières nouvelles

Inscrivez-vous à notre infolettre