Services d’urgence 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 Hommes : 514 798-2244 | Femmes : 514 526-6446

Prévenir l'itinérance : ne pas attendre le 1er Juillet pour trouver des solutions

13 juin 2023

Montréal, le 13 juin 2023 – À l’approche du 1er juillet, plusieurs Montréalais et Montréalaises s’engagent dans une course contre la montre pour trouver un logement. Parmi eux, on retrouve des individus à haut risque d’itinérance, bien souvent en attente d’un logement subventionné depuis plusieurs mois. C’est notamment pour répondre à cet enjeu de façon proactive que la Mission Old Brewery a lancé, il y a maintenant plus d’un an, son Service de prévention de l’itinérance. L’approche de prévention appliquée développée par la Mission Old Brewery est principalement basée sur des partenariats porteurs et récolte un grand succès.

La Mission Old Brewery est fière d’annoncer aujourd’hui ses premiers résultats. Grâce à ce travail, plus d’une centaine d’individus ont été accompagnés par le Service de prévention de la Mission Old Brewery au cours des 12 derniers mois, parmi lesquels 35 personnes ont trouvé un logement, 26 personnes ont trouvé une solution adaptée et attendent leur relogement, et 16 personnes sont toujours en recherche d’une solution.

Programme Passerelle : un partenariat porteur avec l’Office municipal de l’habitation de Montréal

Plus du tiers (36 %) des références reçues par le Service de prévention de la Mission Old Brewery proviennent de l’Office municipal d’habitation de Montréal et s’inscrivent dans le programme Passerelle. Dans le cadre de ce partenariat, la Mission Old Brewery offre un soutien et un accompagnement psychosocial adaptés aux personnes à risque imminent d’itinérance jusqu’au référencement vers d’autres ressources disponibles ou à l’intégration à un nouveau logement. Ce programme est en vigueur 12 mois par année afin de prendre en compte le risque d’itinérance de manière proactive et ainsi éviter la crise du logement du 1er juillet telle que nous la connaissons traditionnellement.

« Nous voulons éviter que chaque 1er juillet nous plonge dans une situation de crise. C’est pourquoi nous avons développé ce service de prévention et mis sur pied une équipe d’intervention spécialisée qui veille à rencontrer, toute l’année, des personnes particulièrement à risque d’itinérance afin de trouver une solution individualisée », explique M. James Hughes, président et chef de la direction de la Mission Old Brewery.

« Je n’aurais jamais pensé me retrouver dans cette situation, témoigne M. Thibault (nom fictif), participant du programme Passerelle. Je n’ai jamais été dans un refuge ou dans la rue. Comme quoi faire quelques mauvais choix et voir tout s’écrouler, cela n’arrive pas qu’aux autres… Votre service est mon dernier espoir avant de me retrouver itinérant. Vous n’imaginez pas à quel point je suis heureux de savoir que j’ai la possibilité d’avoir un logement. La rencontre avec votre service est mon plus beau cadeau. »

Des besoins et des partenaires spécifiques à chaque clientèle

Le Service de prévention de la Mission Old Brewery travaille également auprès d’autres clientèles spécifiques, parmi lesquelles on retrouve des personnes quittant des institutions correctionnelles ou sortant d’un centre de traitement de la dépendance ainsi que des demandeurs d’asile, qui peuvent se retrouver à risque imminent d’itinérance, peu importe la période de l’année. Les partenariats sont au cœur de l’approche de prévention appliquée de la Mission Old Brewery et sont critiques au succès du service, tant afin de recevoir des références que dans la recherche de solutions adaptées.

Ainsi, 35 % des références reçues proviennent du programme Après l’ombre. En association avec la Société Elizabeth Fry du Québec, la Société John Howard du Québec et le YMCA du Québec, le programme Après l’ombre vise à accompagner les personnes quittant les institutions correctionnelles provinciales vers un logement sécuritaire pour prévenir leur passage à la rue.

La Mission Old Brewery reçoit aussi des références de la Maison LI-BER-T afin d’accompagner des femmes qui sortent d’un centre de traitement de la dépendance pour les aider à regagner un logement permanent et du Programme régional d’accueil et d’intégration des demandeurs d’asile (PRAIDA) du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Plusieurs autres partenariats sont également en cours de développement.

À la recherche de logements disponibles

Parmi les personnes accompagnées par le Service de prévention, 14 ont intégré un logement détenu par la Mission Old Brewery, alors que 19 sont en attente d’emménagement. En raison de la pénurie de logements, la Mission Old Brewery a en effet accéléré le développement de son propre parc immobilier, qui compte actuellement 119 logements communautaires, ainsi que de son réseau de partenaires parmi des propriétaires privés, permettant d’offrir du soutien en logement privé à plus de 200 personnes. Ce portfolio immobilier permet à l’organisme de faciliter le passage des personnes à risque d’itinérance qui lui sont référées vers un logement stable et sécuritaire.

En parallèle, la Mission Old Brewery collabore avec la Communauté Nazareth (logement et soutien aux personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale, d’itinérance, de traumatisme et de toxicomanie), la Maison du Père (réinsertion sociale, résidence pour aînés de la rue et hébergement) et Logis Rose Virginie (accompagnement de femmes vulnérables dans leurs démarches d’insertion sociale durable). Les solutions d’hébergement de ces organismes et du secteur privé s’ajoutent donc à celles de la Mission Old Brewery afin de détourner les personnes à risque de leur trajectoire vers l’itinérance.

Dernières nouvelles

Inscrivez-vous à notre infolettre